Les imprimantes 3D pour particulier

Dans la série articles écrits suite à une lecture de Wired (décidément ce magazine est vraiment génial): après le wifi par LED  je vous propose les imprimantes 3D.

Traditionnellement la fabrication d’objet se fait sous deux formes : Additives ou Soustractives. La première correspond à l’ajout (ou l’injection) de matière dans un moule. La deuxième au retrait de matière d’un bloc plus gros, comme par exemple la sculpture ou la fabrication d’une coque aluminium d’un MacBook. Ces principes de construction impliquent souvent de lourds investissements matériels et financiers. La réalisation de prototypes ou de faibles unités et donc très limitée.

L’idée des imprimantes 3D est simple : une fois qu’un objet est conceptualisé sur ordinateur,  l’imprimante ‘imprime’ des couches de plastiques qu’elle superpose les unes au-dessus des autres, rendant l’objet tout à fait solide et fonctionnel comme une coque d’iPhone. Cette technologie n’a rien de très récent, cependant l’arrivée d’imprimantes à très faible cout pourrait généré une véritable révolution.

Une entreprise américaine MakerBot vends même toute une gamme en ligne pour moins de 2000 dollars.

Les impacts technologiques

  • Reproduire des objets : En combinant une telle imprimante avec un Scanner 3D il devient possible de prendre un objet, le scanner et l’imprimer chez soi. C’est un concept troublant mais tout a fait possible.
  • Des communautés comme Shapeways sont déjà en place et mettent à disposition des modèles à télécharger sur son ordinateur, pour imprimer chez soi. Vous pouvez vendre ou acheter des modèles.
  • Jusqu’à présent le monde du Libre est très présent, au niveau logiciel, modèles et communauté. Imaginez le potentiel: nous pourrions avoir un Wikipedia de produits à imprimer, pour différents pays, langues, peuples.
  • Au niveau de la Santé, une équipe de recherche de l’université de Pennsylvanie a réussi à créer des modèles de tissus sanguins à partir d’imprimantes 3D.

Les impacts économiques

  • Nous pouvons faire un rapprochement avec l’industrie du disque, c’est à peu près le même problème : les intermédiaires deviennent inutile. Quelqu’un en Afrique peut conceptualiser un objet et une autre personne en Suède l’imprimer chez soi. Pas de fabricants, livraison, fournisseurs, emballeurs etc.
  • Les copyright posent aussi un problème comme explique l’article de Wired avec un particulier qui a malencontreusement partagé son modèle de figurine Warhammer sur Thingiverse. Ce dernier à du supprimer le modèle suite à une plainte de l’ayant droit.
  • La création d’un lobbying par PublicKnowledge pour promouvoir cette technologie et aussi éviter un imbroglio juridique. Il est peu probable que l’industrie des produits finis se laisse faire. Un livre blanc est même à disposition à propos de ce sujet bien compliqué. Plus d’infos sur l’article d’OWNI.

Evidemment d’autres pistes sont à explorer et le potentiel reste encore incertain à grande échelle. Cependant, le fait de pouvoir créer des prototypes et bricoler à moindre coût reste génial. C’est un cadeau de super Papa pour impressionner fiston.

Ci-dessous une vidéo un peu longue, mais qui explique bien le concept au niveau des Arts (sous-titres en Français):

 

Loading Facebook Comments ...

5 réflexions au sujet de « Les imprimantes 3D pour particulier »

  1. Salut Clément !

    Ça fait longtemps que je ne suis pas venu par ici 😉

    Les gens se compliquent vraiment la vie, pour modéliser son lapin en 3D, il y a une technique vieille comme le monde qui a fait ses preuves : la taxidermie.

    Sinon, c’est vrai que comme machine à prototype c’est une bonne idée.

    @+

  2. Merci pour ce blog. La vidéo est très effectives en passant. N’hesitez pas à visiter imprimante pour touts services d’imprimante et d’image. Mes amis n’arretent pas d’en parler. Leur services sont formidable. ca vaut vraiment la peine d’essayer.

  3. Bonjour,

    Si vous êtes curieux de savoir jusqu’où on peut aller avec une imprimante 3D grand publique, je vous propose de faire un tour sur notre journal :

    http://www.frimco3d.com

    Nous sommes propriétaire d’une imprimante Replicator de chez Makerbot et nous retranscrivons notre expérience à travers ce blog.

    Cela peut-être intéressant pour les plus curieux d’entre vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *